Imprimer

"Chez Martine Hoyas , on constate le souci du réel, l'humilité des matériaux ; une humilité qui renforce le sentiment d'urgence d'arracher quelque chose à l'oubli - comme si ce qui nous empêchait de nous souvenir, nous empêchait du même coup d'être. Pour le pouvoir, l'amnésie est saine ; une certaine mémoire contemplative ne le dérange pas non plus. Mais on peut très bien voir dans ses oeuvres non pas la nostalgie pour un passé qu'il nous arrive à nous tous de fabuler, mais une manière de s'adresser au présent qui nous défie

extrait du texte de Stefen Wright de la plaquette édtée à l'occasion de l'exposition

Catégorie : 2000-1995
Affichages : 1255